Sélectionner une page

  Call , 27 ans de Angers.

La passion de la chose mécanique m’arrive comme beaucoup depuis gamin grâce à papa. Et puis en grandissant on rencontre du monde avec qui on peut partager cette passion. C’est comme ça que j’ai rencontré, avec ma Berzingue (mon 3/4), Bastos et l’Anglais dans un tape-cul qui s’appelait le Daytona.

Un week end de beuverie  nous ai venu l’idée de monter une petite association pour partager cette passion avec d’autres bard-lous. Ainsi naquit les Enfants de Cayenne (de la chanson de l’illustre groupe de punk français, j’ai nommé : Parabellum).

Notre petit délire à fait parlé de lui ,en positif comme en négatif d’ailleurs, ce qui à donné 9 Enfants en tout !

Vint un jour ou par le plus grand des hasard on croise Laurent, passé maitre dans l’art de manier la théière, et il nous propose une collab’. Une marque de thé pour des motards… Vu qu’on aime pas trop les choses ennuyeuses (comme Laurent d’ailleurs), on dit oui. C’est moins risqué que le traffic de d’organe et notre pipeline d’armes venant des pays de l’ex URSS à été détourné 2 mois plus tôt par un gang rival. Business is business !

Pour nous cette collaboration c’est avant tout un pied de nez à l’image du biker classique (même si on s’est jamais dit nier mais plutôt cafe racers !) qui picole son bourbon avec sa « petite copine rémunérée » sur les genoux.

Nous on bois du thé c’est vachement plus rock’n’roll !

L’inspi du visuel ça à été avant tout l’univers des Enfants de Cayenne, à la croisé des bagnards 19ème et des loubard de Londres dans les années 1950 avec une petite touche de biker, des vrais, de ceux qui vivent par delà l’Atlantique.

Croisé avec de Beast of the Apocalypse, emblème officielle de la marque de thé des champions, Lagosta !


 


Une marque de thé bien décalée comme on aime, un gars qui hésite pas à proposer du thé fraise à des motards c’est forcément un gars rigolo et ça se ressent dans ses produits !

Retrouvez le thé Enfants de Cayenne ici

⤵️